Passer des vacances inoubliables en Ouzbékistan

Passer des vacances inoubliables en Ouzbékistan

samarcande

Bienvenue en Ouzbékistan, une destination méconnue installée au cœur de l’Asie centrale qui mérite vraiment le détour. En plus de sa ville Samarcande et sa célèbre Route de la Soie, ce pays a beaucoup à offrir à ses visiteurs tout au long de leur aventure sur place. En matière de découvertes, l’Ouzbékistan est une des adresses culturelles incontournables du continent asiatique. Les locaux ont leurs propres coutumes et traditions qui semblent un peu différentes de ses pays voisins. Afin de vivre des vacances inoubliables en Ouzbékistan et de savourer une expérience hors du commun, la découverte de chaque région ouzbèke est de mise. Pour commencer, il y a celle de Boukhara et son trésor architectural irréprochable. En effet, cette ville recèle de nombreux monuments ancestraux vieux de plusieurs millénaires. Afin de varier les plaisirs, une randonnée en direction du désert de Kyzyl Kum (Kyzylkoum) permet aux touristes d’explorer un magnifique paysage formé de dunes de sable rouge à perte de vue. Une des principales attractions de cet endroit est le lac Aydar-Kul. Aux alentours de ce lac salé, les voyageurs auront l’opportunité de faire des petits safaris à dos de chameau ou encore des randonnées équestres.

Tachkent, que des merveilles à découvrir

Une véritable cité de pierre, la capitale ouzbèke Tachkent regorge de merveilles à ne pas manquer le temps d’un séjour en Ouzbékistan. Située à l’est du pays, elle longe la rivière Tchirtchik et figure parmi les plus anciennes villes de l’Asie centrale avec plus de vingt siècles d’existence. Elle abrite plusieurs monuments remarquables dont le plus connu est celui de la statue équestre de Tamerlan qui se trouve entre l’hôtel Ouzbékistan et le palais des Congrès. D’autres sites impressionnants attirent également la curiosité des voyageurs, par exemple, le Turkiston Palace, la place de l’Indépendance, la mosquée Juma ou encore la médersa Koukeldach. Les amateurs de musée de toutes sortes y trouveront également leur bonheur. En effet, Tachkent dispose des musées parmi les plus extraordinaires du monde comme celui des beaux-arts, le musée des arts décoratifs ou encore la galerie Amir Timour de Tamerlan. Il existe aussi sur place des espaces dédiés aux arts littéraires, sans oublier le musée de géologie.

Dénicher des articles et objets de bonne qualité

Tachkent, la magnifique capitale de l’Ouzbékistan, est très connue pour ses incroyables marchés couverts. Il s’agit des endroits les plus pittoresques et animés de la ville dont les plus fréquentés sont Chorsu, Alaïski et Farkhadski. À travers ces lieux touristiques, les routards auront l’occasion de payer des condiments comme des épices parfumées, des fruits ou des tomates géantes pour une partie de cuisine. Aussi, on peut à Tachkent des tissus de soie ou de coton dotés d’une qualité exceptionnelle. Les objets artisanaux comme les bijoux en argent ornés et les tapis tissés à la main feront également d’excellents souvenirs à acheter lors de ce voyage. Avant de terminer cette échappée ouzbèke, des balades dans les parcs et jardins de la citadelle garantissent un dépaysement total tout au long de cette expédition en plein cœur d’Asie centrale.

Kultur Bretagne, un vecteur médiatique régional des plus importants !

Kultur Bretagne, un vecteur médiatique régional des plus importants !

lemayssa.fr___Kultur Bretagne, un vecteur m édiatique régional des plus importants !

En ce moment, avoir une présence en ligne est primordial, voire même incontournable, quel que soit le domaine d’activité. En effet, l’internet est devenu, aujourd’hui, un centre d’intérêt très populaire pour le quotidien des gens. Depuis des années, de nombreuses entreprises ont pu profiter au maximum de cet outil pour communiquer et gagner en visibilité. Pour d’autres, la toile est aussi une arme redoutable pour véhiculer un message ou une vision. Dans cette perspective se dévoile un webzine pas comme les autres, Kultur Bretagne (KUB) !

Kultur Bretagne, c’est quoi en vérité ?

Le numérique est en ce moment omniprésent dans la vie quotidienne des gens. De plus en plus de secteurs d’activités migrent vers ce système pour s’épanouir et même pour se transposer radicalement. C’est en fait le cas de certains magazines qui ont laissé tomber partiellement ou intégralement les paperasses en optant pour le virtuel. Ainsi se définissent les webzines présents aujourd’hui, gardant toujours le concept médiatique, mais offrant plus d’interactivités et d’animations. Kultur Bretagne fait également partie de ces derniers, mais se démarque dans les fondements de son existence. En effet, contrairement à d’autres sites numériques du même genre, KUB se concentre uniquement sur la valorisation des œuvres artistiques et culturels de la Bretagne. De ce fait, le webzine consacre exclusivement son contenu pour des créations typiques de cette région. La plateforme accueille également les conceptions parlant de cette contrée et les auteurs correspondants bien entendu. 

Quelles sont les particularités de ce site ?

KUB est un média virtuel à la conquête du monde dans le seul but de valoriser la culture bretonne. Le webzine est, en fait, une parfaite vitrine régionale rassemblant sur une même adresse, traditions, professions, histoires, curiosités et divertissements contribuant à la réputation de la Bretagne. Ainsi, le site se démarque comme étant vraiment un ambassadeur de la contrée. Soutenu par l’État correspondant, KUB se présente comme un endroit de découvertes et de rencontres artistiques de tout genre. En effet, sur le webmédia, on peut trouver des œuvres, voir une exposition, interagir avec des auteurs en création, se documenter sur des biographies ou des histoires de la Bretagne ou se divertir tout simplement. Ainsi, Kultur Bretagne fait en sorte de mettre en perspective cette riche diversité dans la région et au-delà de ses frontières. 

Quels avantages offre la plateforme ?

Comme pour tout webzine culturel digne de ce nom, KUB se concentre également et uniquement sur cet aspect intellectuel et artistique de la Bretagne. De ce fait, le site peut accueillir toute sorte d’œuvres que ce soit de la bande dessinée, des théâtres amateurs, des films documentaires, des sculptures et encore d’autres. Aussi, il ne néglige pas les auteurs de ces créations en dédiant des catégories exclusivement à ces personnalités connues ou non. Ainsi, le webzine culturel renferme également des biographies, des portraits et différentes informations concernant les artistes sélectionnés pour exposer leurs œuvres sur le webmédia. De ce fait, KUB constitue un moyen efficace pour ces derniers de se faire un nom en Bretagne, mais également dans le monde. Par ailleurs, pour la collectivité, le site est aussi bénéfique. En effet, il contribue essentiellement à la valorisation de la région qui peut ainsi attirer plus de visiteurs et de curieux dans la contrée.

Partir randonner en Australie : ce qu’il y a à savoir 

Partir randonner en Australie : ce qu’il y a à savoir 

wilderness-walking-mountain-hiking-trail-hill-911310-pxhere.com (1)

La randonnée est certainement l’une des activités les plus pratiquées par les voyageurs lors d’un séjour à l’étranger. En effet, si les conditions géographiques (relief, climat…) le permettent, et que le patrimoine naturel de la destination est assez riche, il est tout à fait profitable pour les visiteurs de partir en exploration, à pieds ou à cheval. L’Australie représente un terrain propice à la pratique de la randonnée, où les voyageurs évolueront au sein d’un environnement entièrement spectaculaire, avec une faune et une flore impressionnantes.

Les préparatifs pour un séjour en Australie

Pour un voyage en Australie réussi, il est important de bien le préparer. Tout d’abord, il faudra s’atteler à l’obtention des différents papiers exigés, à savoir : le visa Evisitor, un passeport valide pour 6 mois après la date de retour du voyage, et un carnet de vaccination correctement rempli (vaccins universels, vaccin contre l’encéphalite japonaise). Par la suite, il est vivement recommandé de trouver un hébergement bien avant le départ pour l’Australie. Cela évitera de se retrouver sans logement pour cause d’établissements complets. Puis, dans la prévision des déplacements une fois sur place, notamment pour la randonnée dans la nature, la location d’un véhicule tout terrain est recommandée. Enfin, il est conseillé de se munir de vêtements adaptés au climat de l’Australie (habits chauds pour l’hiver, et vêtements fins et imperméables pour la saison humide). N’oubliez pas non plus d’apporter une trousse de premiers soins.

Les équipements nécessaires pour la randonnée

Des randonneurs satisfaits sont des randonneurs bien équipés. De bons équipements, et en quantité suffisante, garantissent effectivement le bon déroulement de cette activité en plein air. Pour s’y adonner en toute sérénité lors d’un séjour sur les terres australiennes, le voyageur a notamment besoin :

  • de vêtements de randonnée : t-shirts de cycliste, en polaire, un coupe-vent, un k-way…
  • de chaussures de trail et des chaussettes bien évidemment
  • de matériels pour la cuisine : réchaud, couverts, briquet…
  • de sac de couchage, d’un sac à viande et d’un matelas
  • d’un abri pour le bivouac

Quelques itinéraires à ne pas rater

Plusieurs itinéraires sont à la disposition des passionnés de randonnée durant une escapade en Australie. Parmi les plus appréciés par les randonneurs, tant par la beauté du paysage que par la singularité du parcours, on a :

  • le Great Ocean Walk : au sud-ouest de la ville de Melbourne, étendu sur pas moins de 104 km
  • le Great Southern Drive : entre Melbourne et Adélaïde
  • le parc national de Wilsons Promontory : à 2 h 30 de route, au sud-est de Melbourne
  • Kangaroo Island
  • le parc national de Cradle Mountain-Lake St Clair, sur l’île de Tasmanie

 

Le Costa Rica, une terre enchanteresse qui promet une virée inoubliable

Le Costa Rica, une terre enchanteresse qui promet une virée inoubliable

image Costa Rica

Costa Rica signifie littéralement « côte riche » et ce pays d’Amérique centrale supporte bien son nom avec les plages paradisiaques qui longent la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique. Ces havres de paix sont bordés par des forêts vierges servant de grand sanctuaire sauvage pour les singes et bien d’autres animaux. Cette destination de rêve doit alors sa renommée à la nature généreuse qui s’étale sur tout son territoire. Un séjour au Costa Rica inclut aussi le fait de parcourir nombreux sites protégés, volcans, parcs nationaux, jungles… qui sont très connues pour les faunes et les flores riches qui y vivent en toute liberté. Pour les amateurs d’activités de plein air, fréquenter ces espaces vierges sera une bonne raison de visiter le Costa Rica. Pour combiner balade au cœur d’une jungle et plages paradisiaques, ne ratez pas le parc national de Manuel Antonio. 

À la recherche des faunes remarquables au cœur du parc national de Manuel Antonio 

Le parc national de Manuel Antonio rentre dans la liste des joyaux du Costa Rica. Dans ce havre de paix de 16 km² se réunit une biodiversité remarquable. C’est pourquoi il fait partie des réserves les plus visitées du pays. Le moment fort commencera lorsque vous croiserez des capucins, des singes hurleurs ou encore des singes-écureuils sur le chemin d’accès du parc. Après quelques minutes de marche, vous pourrez aussi observer des paresseux perchés sur les arbres de Manuel Antonio. Séjourner au Costa Rica sera alors une occasion d’observer les animaux emblématiques de ses réserves protégées. Parmi les mammifères qui y vivent se classent aussi les ratons laveurs et les agoutis. Par ailleurs, cette virée s’avère être une opportunité de voir les oiseaux comme le Tangara évêque ainsi que le quiscale à longue queue… En outre, les amateurs de petites bestioles y trouveront leur compte. Enfin, n’oubliez pas de chercher les reptiles comme les iguanes ou autres lézards… 

Les côtés océan de la réserve naturelle de Manuel Antonio

Continuez votre promenade jusqu’à la partie océan du parc national de Manuel Antonio afin d’apprécier ses superbes plages. Profitez d’abord d’un moment de détente sur le sable. Installez votre transat et contemplez cette perte de vue sur la mer. D’ailleurs, à la meilleure saison, de décembre à avril, vous pourrez y observer des baleines à bosse. Faites une excursion à bord d’un bateau pour voir ces animaux aquatiques de plus près. Des dauphins tachetés à gros nez ainsi que des tortues de mer vous attendent durant ces séjours au Costa Rica. Toujours au milieu de la mer, vous pourrez même faire de la plongée sous-marine ou du snorkeling. Les fonds marins sont bien conservés et beaucoup de poissons tropicaux sont à voir à la profondeur. Pour ceux qui veulent apprendre à surfer, les agences qui proposent des cours d’initiations abondent sur les plages à proximité du parc de Manuel Antonio. Vivez cette expérience unique durant vos vacances. 

Cuba, une magnifique destination ensoleillée pour les vacances

Cuba, une magnifique destination ensoleillée pour les vacances

PlayaPilar (2)

Cuba est une destination de choix que l’on vous recommandera si vous êtes à la recherche de soleil. En effet, en raison du climat tropical de l’ile, vous pourrez y passer d’agréables séjours au soleil pendant presque la totalité de l’année. Voici alors quelques suggestions vous permettant de bien profiter de vos vacances au chaud dans la Perle des Antilles.

Passer la journée sous le soleil des plus belles plages de Cuba

 

Si vous êtes venu à Cuba surtout dans le but d’y passer un séjour au soleil, il vous sera, pour ainsi dire, difficile de résister à l’appel des plages cubaines. En effet, ces dernières font partie des atouts les plus importants du pays de Castro. Pour votre voyage à Cuba, vous pouvez retenir les plages ci-dessous, qui sont considérées comme les meilleures du pays :

 

  • Playa Pilar — Cette plage est habituellement présentée comme l’une des plus belles de toutes les Caraïbes. Elle se distingue notamment par son sable blanc immaculé et fin, ses majestueux palmiers et ses eaux limpides. Ces dernières, peu profondes et chaudes, sont excellentes pour la baignade et le snorkeling. Par ailleurs, nombreux sont ceux qui apprécient les dunes de sable de Playa Pilar. Elles peuvent atteindre une bonne quinzaine de mètres à certains endroits. 

 

  • Playa Periquillo — Elle se trouve sur Cayo Santa Maria qui, en passant, fait partie de la réserve de la biosphère de Buenavista (une réserve reconnue par l’UNESCO). Parmi les activités auxquelles vous aurez la chance de vous adonner à Playa Periquillo, on peut noter la plongée sous-marine, l’observation d’oiseaux, ou encore les promenades tranquilles au bord de l’eau. 

 

D’autres lieux immanquables en plus des plages cubaines

 

Si les plages cubaines sont incontournables lors de votre passage sur l’ile, il faut noter que cette dernière possède également de nombreux autres endroits qui méritent l’attention. En guise d’exemples…

 

  • La Havane — La capitale cubaine est vue comme une étape obligatoire pour tout séjour dans le pays du cigare. Vous y découvrirez une ville à l’ambiance particulière et à l’architecture impressionnante. Rendez-vous, entre autres, dans la Habana Vieja, afin d’apprécier ses vieilles maisons coloniales colorées. À La Habana Vieja, vous allez aussi avoir l’opportunité de découvrir le rythme de la vie de tous les jours des Cubains, marqué par la musique qui y est omniprésente. 

 

  • La Vallée de Viñales — Une excursion dans la Vallée de Viñales ne manquera pas de vous émerveiller. En visitant cet endroit, vous allez être impressionné par la beauté et la diversité des paysages cubains. À noter que vos promenades peuvent se faire à dos de cheval. Entre autres, vous y découvrirez les fameuses mogotes, des structures géomorphologiques arrondies, caractéristiques de la région. Vous pouvez aussi y visiter des grottes, des plantations de tabac desquelles on obtient le célèbre cigare cubain, ou encore apprécier le café produit dans une exploitation de café de la Vallée de Viñales. 

La Corse, paradis du Team Building

La Corse, paradis du Team Building

Team Building en Corse - VTT

Destination touristique de choix, la Corse est aussi depuis quelques années la destination idéale pour organiser un séjour de Team Building original et authentique. L’île propose des activités qui favorisent le rapprochement des équipes et leur permettent de (re)tisser des liens.
Sport, insolite, montagne ou mer, en Corse, tout est possible pour le Team Building !

Le but du Team Building

Le Team Building permet de ressouder les équipes et les employés d’une même entreprise, de renforcer la cohésion de l’entreprise et donc de créer une atmosphère plus propice au travail. Il s’agit également de mettre en valeur chaque employé ainsi que ses qualifications personnelles et de lui permettre de faire preuve de plus d’initiative. Cela augmente aussi l’entraide entre les équipes.

Le Team Building en Corse

Seminaire Corse Zonza Bavella

Avec ses plages, ses montagnes et ses secrets, il est vraiment possible d’organiser des séjours de Team Building en Corse très divers et variés. Sur l’île, il est possible de s’adonner à des activités faites expressément pour dynamiser les équipes mais aussi les distraire et les ressouder efficacement.

Il est possible d’organiser un événement professionnel en Corse, même de grande envergure. L’île propose différents lieux d’hébergements, de tout genre et de toute taille, plusieurs salles de réunion ont vu le jour au 4 coins de l’île et le Palais des Congrès d’Ajaccio permet des événements professionnels mémorables.

Quelles sont les activités de Team Building possibles en Corse ?

En Corse, tout est possible ! Vous pouvez décider de partir pour des activités sur terre ou en mer.

Si votre séjour d’entreprise est plutôt centré sur le calme et se recentrer sur soi, pourquoi ne pas faire le tour de l’île et découvrir tous les petits villages de Corse en scooter ? Facile alors d’allier explorations et repos !

La randonnée est évidemment l’une des activités emblématiques de Corse, célèbre pour son maquis et son GR 20. Cela permet de découvrir la nature préservée de la Corse tout en discutant avec ses collègues.

Pour titiller l’esprit de compétition de vos équipes, vous pouvez partir sur des courses de relais ou des trails. La course d’orientation renforce la cohésion et l’esprit d’équipe car s’ils veulent gagner, les employés n’ont pas le choix que de s’entraider !

Pour des émotions fortes, vous pouvez partir sur un saut en chute libre. Cela permet d’apprécier la beauté des paysages corses à un tout autre niveau et de véritablement connaître de belles sensations. Si vous voulez plutôt organiser des activités sur l’eau, alors le kayak ou le canyoning sont parfaits pour ça. Les équipes doivent se synchroniser pour avancer.

L’une des activités nautiques les plus prisées lors d’un séjour Team Building est le jet-ski. C’est un sport nautique qui permet de mêler découvertes et sensations fortes. Très fédérateur, le jet-ski en Corse donne l’occasion de visiter des criques mystérieuses tout en vivant de belles émotions.

Les fonds marins corses valent également le déplacement alors il est possible d’organiser un après-midi plongée sous-marine à Bonifacio. Cela donnera l’occasion aux équipes de l’entreprise de voir un tout autre côté de la Corse et d’admirer la faune et la flore marines, aussi étonnantes que diversifiées.

La Corse regorge évidemment de bien d’autres activités de Team Building, toutes plus ludiques et originales les unes que les autres.

Les raisons de visiter la Finlande en été

Les raisons de visiter la Finlande en été

Les raisons de visiter la Finlande en été

Ce n’est pas un secret que la Finlande est une destination hivernale assez magique. Promenades en chiens de traîneaux, neige, village du père Noël et bonjour, les aurores boréales. C’est un véritable pays des merveilles hivernal. Ce que notre récent voyage en Finlande nous a montré, cependant, était juste comme la Finlande est attrayante en été et pourquoi vous devez venir plus d’une fois pour éprouver le contraste complet dans les saisons.

Voici pourquoi vous devriez ajouter la Finlande à votre liste des meilleurs spots de vacances d’été !

1. C’est une température raisonnable.

Que vous évitiez l’hiver dans l’hémisphère sud ou que vous vouliez simplement éviter les températures estivales intenses ailleurs, la Finlande offre une évasion tempérée parfaite. Attendez-vous   entre 20 et 25 degrés Celsius officiellement considéré comme le marqueur du temps « chaud ».

 

2. Les gens sont plus heureux.

Non pas que les Finlandais ne soient pas amicaux tout au long de l’année, mais après un hiver si long et si sombre, qui n’aurait pas plus de peps dans leur démarche que l’été ? Les habitants anticipent activement les jours plus chauds et quand les premiers arrivent, ils s’empressent de dépoussiérer leurs fils d’été et de s’imprégner de ces précieux rayons. Helsinki, en particulier, dégage une ambiance estivale cosmopolite distincte avec presque tout le monde en ville se dorer au soleil dans les nombreux parcs et cafés en plein air de la ville. C’est persistant et le moment de savourer à son meilleur.

 

3. Expérience Festivités du milieu de l’été

Le solstice d’été correspond traditionnellement au solstice d’été du 21 juin. Les célébrations commencent généralement à la Saint-Jean et donnent le coup d’envoi de la saison des vacances d’été ! C’est à ce moment-là que les Finlandais se dirigent vers leurs chalets d’été pour faire la fête autour d’un feu de camp ou simplement se détendre. Profiter du sauna, faire des promenades, lire des livres, nager dans le lac et cuisiner sur le grill sont des passe-temps typiques. C’est comme si tout le pays faisait une pause pour recharger ses batteries. Vous pouvez vivre les festivités du mi- été en louant votre propre chalet au bord d’un lac ou en rejoignant la renaissance des traditions de la danse du milieu de l’été dans la ville.

On ne devrait jamais quitter la Finlande sans essayer un sauna finlandais ou vient à notre centre spa privatif lille .

 

4. Vraiment « voir » la nature

Malgré la neige abondante qui rend la Finlande fantastique pour les activités hivernales, l’été, vous permettez de voir ce qu’il y a quand tout est fondu. Le sol de la forêt est rajeuni, la faune est plus active et les lacs gelés redeviennent navigables par bateau. Et les jolies fleurs sauvages sont une vue glorieuse en elles-mêmes.

5. La nature devient plus accessible.

De plus, la nature devient d’autant plus accessible à l’aventurier moins avide. Peut-être que vous aimeriez profiter des sentiers de randonnée, mais n’êtes pas désireux de les essayer dans la neige. Ou juste ne pas faire face au froid extrême. Quoi qu’il en soit, des sentiers dégagés à des températures modérées ouvrent la possibilité aux randonneurs moins sérieux et aux voyageurs de plein air parmi nous de vraiment entrer dans la nature.

Voyage touristique au Chili : à la découverte du parc national de Pumalín

Voyage touristique au Chili : à la découverte du parc national de Pumalín

Cabañas_Caleta_Gonzalo

Depuis peu, le tourisme au Chili met particulièrement en avant la découverte de son exceptionnel patrimoine naturel. D’ailleurs, il y a quelques mois à peine, le gouvernement chilien venait d’inaugurer 5 impressionnants parcs nationaux par leur taille. En effet, ils couvrent une superficie de 40 000 km² au total. Le parc national de Pumalín en fait justement partie depuis qu’il est devenu la propriété de l’État chilien après que la fondation du couple de milliardaires américains « Kristine et Douglas Tompkins » lui en fasse don. Il s’étend sur une superficie de 3 250 km² et abrite de véritables merveilles de la nature du côté de la Patagonie chilienne.

Comment accéder au parc national de Pumalín lors d’un séjour au Chili ?

Si vous souhaitez découvrir le parc national de Pumalín, vous devez rejoindre la petite ville de Chaitén depuis laquelle quelques-uns des plus célèbres parcs nationaux chiliens sont accessibles. Elle est d’ailleurs souvent le point de départ d’un circuit sur mesure au Chili pour faire de l’écotourisme. En particulier pour visiter le parc national de Pumalín, mais aussi le parc national de Corcovado entre autres.

Ainsi, à partir de Chaitén, vous emprunterez ensuite la Carretera Australe (route n° 7) pour vous rendre jusqu’à Caleta Gonzalo. C’est la plaque tournante du parc national de Pumalín et elle a été spécialement aménagée pour accueillir ses visiteurs. Une heure de route en moyenne la sépare de Chaitén. Sinon, vous pouvez également rejoindre Caleta Gonzalo par ferry au départ de la petite ville de Hornopirén et en naviguant sur le fjord Reñihue.

Trouver un hébergement à Caleta Gonzalo

Caleta Gonzalo est pratiquement un passage obligé pour visiter le parc national de Pumalín. En effet, elle donne directement accès à ce remarquable espace protégé du Chili. D’autant plus que vous y trouverez un centre d’information dans lequel vous pouvez obtenir des cartes ainsi que des brochures intéressantes sur les trésors naturels dont ce parc recèle. Et surtout, vous avez la possibilité de louer l’un des cabanes particulièrement confortables qui s’y trouvent pour vous loger.

En effet, une seule journée dans ce parc national chilien n’est certainement pas suffisante pour découvrir et apprécier à sa juste valeur sa beauté naturelle. Sinon, pour limiter vos dépenses en matière d’hébergement, vous pouvez également opter pour du camping. Comme évoqué précédemment, Caleta Gonzalo a été spécialement aménagée dans le but d’accueillir tous les types de visiteurs. De ce fait, vous pouvez très bien planter votre tente dans son aire de camping prévu à cet effet. Si vous êtes venus en camping-car, vous pouvez également garer le vôtre sur un emplacement spécifique. Dans ce campement, vous bénéficierez de douche, de toilette, de tables et chaises, de l’eau potable, etc.

Partir en randonnée dans le parc national de Pumalín

Waterfalls_in_Pumalin_Park

En passant un petit séjour dans ce parc national du Chili, la meilleure façon de découvrir ses attraits est de partir en randonnée pour l’explorer. Vous aurez alors le choix entre plusieurs sentiers à parcourir à pied, et ce, avec différents niveaux de difficulté. Un passage dans le centre d’accueil vous permettra d’ailleurs d’avoir de plus amples informations sur les pistes à parcourir ainsi que les points d’intérêt à ne pas manquer.

Selon les itinéraires, vous pouvez notamment passer par de magnifiques cascades, des glaciers, des montagnes verdoyantes et vous enfoncer dans une forêt luxuriante composée majoritairement d’arbres endémiques. D’autre part, il est tout aussi possible d’opter pour une excursion en kayak sur certaines des rivières du parc. En effet, il ne faut pas non plus oublier que le parc national de Pumalín est particulièrement vaste et les excursions ne manquent surtout pas.

Ispahan, un joyau de l’Iran et du Moyen-Orient à explorer

Ispahan, un joyau de l’Iran et du Moyen-Orient à explorer

Pour les grands voyageurs, l’Iran est une destination nouvelle. Pourtant, c’est un pays qui offre une large palette de découvertes à travers ses monuments et ses lieux historiques comme Ispahan, Persépolis, Chiraz, Téhéran… En Iran, les activités de loisirs ne manquent pas, sur les plages du golfe Persique et de la mer Caspienne, ou dans les montagnes et les pistes de ski de l’Alborz, par exemple. Mais c’est également une contrée qui se découvre par ses villes historiques. Ispahan, l’ancienne capitale iranienne, est très prisée par les touristes du monde entier qui y marquent un arrêt lors de leurs séjours en Iran. Entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle, Ispahan a été la capitale de l’Empire perse, sous la dynastie des Savafides. Cette époque prospère a eu un impact sur son architecture, laquelle se reflète à travers ses multiples trésors : places, palais, mosquées, minarets…

Se balader sur la place Naghsh-e Jahan

La place principale d’Ispahan, nommée Naghsh-e Jahan (portrait du monde), est aussi connue sous le nom de Meidān-e Emām (place de l’Imam). Construite entre 1592 et 1629, elle forme un rectangle longiligne de 160 m de large contre 560 m de long. Elle constitue un parfait témoigne de la vie sociale et culturelle de l’Iran pendant la dynastie des Savafides, ce qui lui a valu l’inscription sur la liste du patrimoine de l’UNESCO depuis 1979. Le fait qu’elle soit entourée de monuments historiques de toute beauté attire de nombreux vacanciers lors de leur séjour en Iran. Ces bâtiments sont reliés entre eux par une série d’arcades à deux étages, décorées de carreaux peints. Un tour dans ces endroits emblématiques s’impose.

Visiter les palais et les mosquées d’Ispahan

Abbas Ier, le cinquième Chah safavide de l’Iran, qui a régné de 1588 à 1629, a entrepris des travaux, faisant d’Ispahan une vitrine de l’architecture et de l’art safavide, et une des perles du Moyen-Orient. En construisant la place Naghsh-e Jahan, ce Chah pensait réunir autour de son palais Ali Qapu le clergé, le bazar et son propre pouvoir. Il est impensable de séjourner en Iran sans faire un tour sur cette fameuse place. Tout autour, les globe-trotters trouveront 4 portes aux styles différents. Ces portes mènent vers 4 monuments notables : la mosquée royale Jame, bâtie entre 1612 et 1630. Elle est ornée de faïences exceptionnelles. Après, les routards visiteront la mosquée du Cheykh Lotfollah, appelée aussi « oratoire du roi ». Cet édifice religieux, élevé à Ispahan de 1598 à 1619, est réalisé avec de la céramique à glaçures et des lambris d’onyx jaune. Le portail est garni de muqarnas très soignés. Ensuite, les promeneurs déboucheront aux palais et au bazar. En s’y attardant, ils dénicheront des produits locaux ainsi que différents objets auprès des artisans : tapis, gravures, textiles…

Voyage au Vietnam : les 3 meilleurs spots de randonnée

Voyage au Vietnam : les 3 meilleurs spots de randonnée

vietnam-3059654_640

Vous avez envie de déconnecter et vous rapprocher de la nature le temps d’un séjour ? Pourquoi ne pas faire de la randonnée au Vietnam ? En plus, ce pays de l’Asie du Sud-est est une destination principalement attrayante en profitant de ses paysages à couper le souffle. Vous verrez dans cet article les meilleurs spots de randonnée au Vietnam.

Parcourir le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng

Il est situé au centre du Vietnam, plus précisément dans la province centrale du Vietnam, Quảng Bình. Il a été créé en 2001 et classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2003. Ce parc national couvre une superficie de 857, 54 km² environ. Il se consacre à la protection des écosystèmes de karst calcaire les plus incroyables au monde.

Phong Nha-Kẻ Bảng

Il possède plus de 300 grottes et de rivières souterraines que vous pourrez visiter. Parmi elles on peut citer la grotte de Sơn Đông qui est notamment l’une des plus grandes grottes du monde, la grotte de Phong Nha, la grotte de Tiên Son, la grotte de Thien Duong, et la grotte de Én. Le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng est ainsi considéré comme le royaume des grottes. Il abrite une grande variété de faune et de flore endémiques que vous admirerez en faisant un circuit au Vietnam.

Randonnée dans le sud du Vietnam

Le sud du Vietnam regorge de nombreuses merveilles historiques et culturelles. À titre d’illustration, il y a la ville de Panduranga également appelée Phan Rang ou Tháp Cham qui se trouve au centre sud du pays. En explorant cette ville, vous verrez le Po Klong Garai. C’est une tour de temple cham, le dernier Royaume de Chamā qui fut un état de culture hindouiste.

Durant votre exploration de Panduranga, vous croiserez diverses ethnies telles que les Mnong, les Cham, les Raglaï et les Edé qui vivent dans cette zone. De plus, au centre de la ville, vous apprécierez la cité impériale de Hué qui est l’unique exemple d’une ville impériale vietnamienne existant encore de nos jours.

Explorer Hoang Su Phi, au nord-est du pays

C’est un district de la province de Ha Giang, au nord-est du Vietnam. Il est vallonné et montagneux, encore peu connu des voyageurs. C’est la raison pour laquelle il a su maintenir son authenticité. D’ailleurs, c’est un lieu original pour une randonnée pédestre afin de vous émerveiller devant les paysages extraordinaires que cette région offre.

À part ces somptueux paysages, vous rencontrerez les minorités ethniques de la région comme les Dzao rouges, les Hmong, les Nung et bien d’autres encore. Au fur et à mesure que vous progresserez, vous remarquerez une grande différence entre les modes de vie de ces derniers. Ensuite, vous passerez par plusieurs points de vue sur les magnifiques rizières en terrasse. Outre, l’immersion au sein de l’habitant peut être une expérience unique. De plus, il s’agit d’une région isolée, alors il n’y a pratiquement pas d’autres hébergements.