Comment protéger votre entreprise contre le vol de données

La cybercriminalité et notamment le vol de données est un problème majeur dans le monde du travail. En effet, les études montrent qu’un nombre très important d’entreprises de taille moyenne ou internationales ont déjà été victimes de piratages informatiques.

Les informations volées peuvent être revendues ou servent auprès des particuliers à récupérer des données bancaires en envoyant des e-mails provenant d’une source censée être sure comme une banque, un opérateur ou une entreprise fournissant de l’eau, de l’électricité, du gaz …

Les pirates qui pratiquaient plutôt des opérations artisanales auparavant se sont constitués en véritables mafias spécialisées dans ce domaine. De plus, ils se « spécialisent » aussi vite que le web évolue.

La prévention

 

La prévention est primordiale car une cyberattaque peut être préjudiciable pour le groupe touché. Des pertes financières directes et indirectes sont probables ainsi qu’une impossibilité temporaire d’exercer. De plus, la responsabilité légale, morale et administrative est engagée. La protection des informations économiques, stratégiques et personnelles ainsi que l’image de l’entreprise sont donc un enjeu principal. Et comme dans chaque entreprise, l’envoi de mail est un outil très utilisé, et pas toujours sécurisé, voici un site qui explique les meilleurs services d’email sécurisé et crypté IIRO.eu, n’hésitez pas à le visiter pour en savoir plus.

Mettre en place des dispositifs

 

Pour lutter contre cette menace, plusieurs dispositifs peuvent être mis en place dans les entreprises. Tout d’abord, il est crucial d’informer tous les collaborateurs de ce danger et de leur inculquer les précautions à prendre aussi bien dans l’utilisation de leur ordinateur que de leur smartphone ou tablette. Les salariés peuvent aussi avoir un accès interne sur un paramètre restreint les limitant aux données informatiques afférentes à leur poste. Les accès web doivent aussi être limités par l’intermédiaire de pare-feu bloquant les serveurs douteux ou non sécurisés. D’autre part, dès le départ d’un salarié, son accès personnel à l’informatique doit être supprimé.

Sauvegarder régulièrement

 

La sauvegarde régulière est un des moyens proposés. Pratiquée régulièrement, elle permet d’éviter que toutes vos données ne soient détruites ou endommagées lors d’une attaque informatique. Plusieurs possibilités s’offrent à vous suivant le volume de données : la simple clé USB, le CD, la sauvegarde en ligne, le disque dur ou la sauvegarde externalisée chez un prestataire extérieur.

Le mot de passe, quelquefois négligé, est pourtant la porte d’entrée de votre ordinateur. Il doit répondre à des critères très précis. En effet, un mot de passe long et complexe prendra trop de temps à un hacker pour être découvert. Aussi, il est important qu’il soit constitué de lettres en minuscules, en majuscules, de chiffres et de caractères spéciaux. D’autre part, le mot de passe ne doit pas être pré-enregistré.

Ceci facilite le « travail » malveillant des pirates qui accèdent à tous vos identifiants très rapidement. Erreur courante pratiquée par un grand nombre de personnes, gardez le même mot de passe pour chaque site ou logiciel. L’entrée sur chaque site doit avoir son mot de passe propre qui sera changé régulièrement.

La protection des données des salariés et des clients est sous la responsabilité de l’entreprise. L’anticipation de ce fléau est d’autant plus cruciale que la justice peut tenir pour responsable ses dirigeants si les mesures ne sont pas suffisantes pour éviter le vol de données.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *