Des offres bancaires peu satisfaisantes pour les professionnels indépendants

Les professionnels font partie des principales cibles des banques. C’est pourquoi on retrouve désormais toutes sortes d’offres qui leur sont destinées auprès des établissements classiques et en ligne. Seulement, malgré tous les efforts apportés par la banque, les travailleurs indépendants souffrent encore d’un manque de services qui leur sont adaptés. Quelles sont les réelles obstacles rencontrés par ces derniers et comment y remédier ? Focus sur les offres bancaires à destination des travailleurs indépendants.

Les failles de l’offre bancaire pour travailleurs indépendants

Les relations entre banque et travailleurs indépendants ont récemment fait l’objet d’une étude réalisée par le Comité Consultatif du secteur financier ou CCSF. A l’instar de cette analyse, ce comparatif prend en compte les diverses offres des banques classiques et en ligne pour déterminer les possibles failles de ces dernières.

Un compte bancaire peu accessible

Les banques sont soumises à des obligations prudentielles qui leur imposent de prendre certaines précautions face à l’ouverture des comptes. En ce qui concerne les professionnels indépendants, cette règle empêche l’accès à un compte classique et les oblige à se tourner vers des comptes à destination des professionnels.  Bien que cela permette de profiter de certains avantages, ces derniers sont beaucoup plus coûteux et donc peu adaptés aux besoins des travailleurs indépendants.

Les difficultés liés au crédit professionnel

Etant donné leurs besoins conséquents en financement, les travailleurs indépendants font partie des principaux demandeurs de crédit professionnels. Toutefois comme ils ne sont pas salariés, il leur est  difficile d’obtenir un contrat auprès des établissements bancaires. Ils sont alors obligés de se tourner vers les sites de crowdunding afin d’obtenir une aide financière même si cette dernière n’est pas toujours efficace.

Quelques alternatives pour les professionnels indépendants

Afin de répondre aux mieux aux besoins des professionnels indépendants, plusieurs solutions sont mises en avant par le CCSF suite à son étude sur le sujet. Ces dernières sont tournées sur deux axes dont l’un dépend des actions de la banque et l’autre des possibilités offertes aux travailleurs indépendants.

Amélioration des services bancaires : Pour combler les lacunes du service actuel, l’étude menée par CCSF préconise de mettre en place des offres répondant aux attentes des travailleurs indépendants. Les tarifs tout comme les modalités de ces dernières devront alors être prises en compte par les établissements bancaires. Pour ce qui est des financements, les microcrédits peuvent créer des prêts adaptés aux professionnels indépendants.
Sensibilisation face aux alternatives pour travailleurs indépendants : Cela concerne notamment le rétablissement professionnel dans le cas d’une défaillance. Ces systèmes d’aides sont mis en place de sorte à augmenter les chances de réussite des micro-entrepreneurs. D’autant plus qu’elle contribuent à pérenniser les entreprises mises en place par les micro-entrepreneurs.
Sensibilisation aux micro-assurances : La sensibilisation à la souscription pour une assurance individuelle est tout aussi importante pour les travailleurs indépendants. En cas de cessation de travail ou d’autres soucis, cette alternative permet de profiter d’une indemnisation conséquente. Il faut noter qu’actuellement le taux d’assurés individuel est en augmentation grâce aux offres proposées par Qonto et Alan à travers la plateforme Malt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *