Quel taux de rentabilité peut-on attendre avec une SCPI ?

Les investissements en SCPI sont actuellement réglementés par l’AMF (Autorités des Marchés Financiers). Cet organisme impose l’ensemble des règles et les principes de fonctionnement que doivent respecter les SCPI. Concernant le rendement, jusqu’à quel point peut-on attendre son taux de rentabilité ? Après tout, si on investit dans une activité immobilière, c’est principalement pour gagner un pourcentage considérable.

 

Capitalisation et rendement moyen des SCPI

 

En 2009, le rendement moyen d’un SCPI s’estime à 6,07 %. 5 années plus tard, en 2014, ce chiffre connaît une légère réduction et tombe à 5,08 %. En 2017, le rendement moyen s’évalue autour des 4,43 %. Jusqu’à maintenant, la capitalisation des SCPI tend à diminuer pour des raisons diverses. Ce pourcentage se calcule par rapport aux prix des loyers proposés pour le bien en location. À leur tour, ces loyers proviennent des différents baux commerciaux que la société a conclus avec de différents locatairesselon leurs budgets, de leurs statuts sociaux et des caractéristiques des biens immobiliers. Ces baux quant à eux sont indexés par rapport à l’inflation économique du pays en considération.

 

Qu’en est-il des parts en attente d’un retrait ou du taux de rotation ?

 

La SPCI Avis proclame également que d’autres critères importants sont à prendre en compte comme les parts en attente d’un retrait et le taux de rotation. Ce dernier permet de mesurer la vitesse de rotation des parts de chaque investisseur dans le SCPI. Depuis 2009, ce taux oscille autour de 2,25 %. Cette oscillation prouve une stabilité des parts pour ce type de placement. Le taux de parts en attente quant à lui permet de mesurer le pourcentage des parts incitant des ordres de vente sans acheteur au préalable. Depuis 2009, ce taux oscille autour de 0,46 du capital investi. Souvent, ce taux se rencontre dans le cadre des SCPI avec un capital fixe.

 

La collecte d’une SCPI, une valeur de référence

 

Un autre facteur intéressant qu’on doit prendre en compte pour estimer la rentabilité d’un investissement immobilier est la valeur de la collecte moyenne que procure une SCPI. Cette somme traduit entre autres l’attractivité du placement. Une SCPI qui collecte des sommes importantes intéresse le maximum d’investisseurs. On peut aussi se référer à la collecte nette. Cette dernière est déjà exempte des retraits et des éventuelles pertes encourues par la société.

 

Bref, il n’est pas toujours facile de savoir estimer le pourcentage exact de la rentabilité d’une SCPI. Cependant, ces faisceaux d’indices permettent d’identifier la stabilité et la fiabilité des placements au sein de cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *